Plombier/plombière norme professionnelle du sceau rouge

Le Conseil canadien des directeurs de l’apprentissage (CCDA) reconnaît la présente Norme professionnelle du Sceau rouge (NPSR) comme la norme du Sceau rouge pour le métier de plombier/plombière.

Série d'analyses de professions

Available in English under the title: Plumber

CNP : 7251

Année de désignation : 1958

NPSR produits pour télécharger

La norme professionnelle du Sceau rouge pour le métier de plombier/plombière est développée par des représentants de métier canadiens. Ce document recueille l’information sur ce métier tel que celui-ci est pratiqué au Canada.

L’information NPSR est assemblée de plusieurs façons afin de générer plusieurs produits NPSR; chacun de ces produits est basé sur l’information contenue dans la NPSR complète et est destiné aux besoins des utilisateurs.

Produit

Objectif

Norme professionnelle du Sceau rouge - Plombier/plombière

Offrir une description complète de toutes les activités effectuées dans le métier et de toutes les compétences et connaissances nécessaires pour exercer ce métier. La norme définit le métier en regroupant et en organisant les éléments.

Affiche de la Norme professionnelle du Sceau rouge - Plombier/plombière

Présenter les activités du métier sous forme de tableau.

Profil du métier- Plombier/plombière

Présenter un aperçu de toutes les activités effectuées dans le métier décrites dans la norme. Le profil du métier peut être utilisé pour autoévaluer l'expérience acquise, pour présenter un sommaire de toutes les activités effectuées dans le métier aux gens qui veulent apprendre ce métier et pour l'analyse des lacunes.

Plan du programme de formation - Plombier/plombière

Organiser les éléments de la section « Connaissances » de la norme et présenter des recommandations quant aux niveaux de formation. Ces éléments ont pour but de faciliter l'élaboration et la prestation des programmes de formation technique.

Guide d’auto-évaluation pour l’examen du Sceau rouge – Plombier/plombière (PDF, 811 Ko) Utilisez l’outil d’auto-évaluation pour évaluer votre propre compréhension et votre expérience pour les tâches qui font parties de l’examen du Sceau rouge.

Information générale

Description du métier de plombier/plombière

« Plombier/plombière » est le titre officiel Sceau rouge de ce métier tel qu’il a été accepté par le CCDA. La présente norme couvre les tâches exécutées par les plombiers et les plombières dont le titre professionnel est connu dans certaines provinces et dans certains territoires sous les noms suivants :

NL

NS

PE

NB

QC

ON

MB

SK

AB

BC

NT

YT

NU

Plombier

      x   x    

Plombier ou plombière

  x    

Tuyauteur-plombier/tuyauteuse-plombière

  x          

Les plombiers et les plombières installent, réparent et entretiennent les appareils sanitaires et les tuyauteries comme les tuyauteries de distribution d’eau, les tuyauteries pour les systèmes hydroniques, les tuyauteries d’évacuation et de ventilation (DWV), les tuyauteries pour les systèmes à vapeur basse pression, les tuyauteries résidentielles de protection contre les incendies, les tuyauteries de circulation de produits chimiques et les tuyauteries pour les systèmes d’irrigation. Ils peuvent aussi installer des tuyauteries spéciales comme des tuyauteries d’alimentation en gaz médicaux, des tuyauteries industrielles, des tuyauteries à air comprimé, des adoucisseurs d’eau, des tuyauteries pour combustibles, des tuyauteries pour les systèmes de traitement d’eau et des eaux usées et des tuyauteries de filtration et d’entreposage. Les plombiers et les plombières interprètent les dessins, se réfèrent aux tracés des services existants et consultent les codes et les spécifications afin de déterminer les particularités des travaux à exécuter et des marches à suivre. Ils repèrent et marquent l’emplacement des appareils sanitaires, des raccords de tuyauterie et des manchons et ils coupent des ouvertures pour les tuyaux et les raccords.

Les plombiers et les plombières travaillent pour des entrepreneurs en plomberie et en installations mécaniques, pour des compagnies d’entretien en plomberie et pour des services d’entretien d’installations de fabrication, d’installations commerciales et d’établissements de santé et d’enseignement. Ils peuvent aussi travailler à leur compte. Ils installent les tuyauteries et l’équipement dans les bâtiments résidentiels, commerciaux, institutionnels et industriels et sur les chantiers.

Les plombiers et les plombières utilisent une variété d’outils et d’équipement, y compris des outils manuels et des outils mécaniques, de l’équipement de soudure, de brasage tendre et de brasage fort et de l’équipement de levage, pour accomplir les tâches du métier. Un certificat peut être nécessaire pour accomplir certaines tâches ou pour utiliser l’équipement nécessaire pour les accomplir. Ils travaillent avec une variété de matériaux de tuyauterie comme le cuivre, l’acier, le plastique, le verre, la fonte, le ciment, la fibre de verre et les matériaux spéciaux. Avant d’assembler et de raccorder les sections de tuyaux, les tubes et les raccords, ils doivent mesurer, couper et cintrer les tuyaux convenablement. Le raccordement des tuyaux peut être effectué par divers moyens comme le filetage, l’utilisation de raccords mécaniques, le soudage, le brasage tendre, le brasage fort et l’utilisation de matériel de fixation et de produits d’étanchéité. Les plombiers et les plombières mettent les systèmes et les tuyauteries à l’essai pour s’assurer qu’ils fonctionnent bien et mettent en service ces systèmes. Ils effectuent des réparations et des tâches d’entretien planifiées, non planifiées ou urgentes.

Il est essentiel que les plombiers et les plombières soient sensibilisés à la sécurité. Ils peuvent travailler à l’intérieur ou à l’extérieur et les conditions de travail varient d’un lieu de travail à un autre. Leur travail peut également être physiquement exigeant, puisqu’ils doivent souvent soulever et transporter du matériel et de l’équipement lourds. De plus, ils doivent souvent se tenir debout, grimper et s’agenouiller. Ils peuvent avoir à travailler en hauteur et dans les espaces clos. Lorsqu’ils travaillent en présence de fluides, de gaz, de vapeur et d’éléments dangereux, ils doivent prendre les précautions qui s’imposent. Les plombiers et les plombières doivent évaluer les systèmes et l’environnement dans lequel ils se trouvent pour déterminer les risques potentiels.

De bonnes compétences en mécanique et en mathématique et une bonne perception spatiale font partie des principales qualités que doivent posséder les gens qui commencent dans ce métier. Les plombiers et les plombières doivent aussi avoir de bonnes compétences en communication pour communiquer avec les collègues et les clients. De bonnes compétences analytiques et en résolution de problèmes sont requises pour interpréter les dessins de bâtiments, inspecter les tuyauteries et établir la cause des défectuosités ou du mauvais fonctionnement des systèmes.

La présente norme reconnaît les similarités ou les chevauchements avec les tâches des monteurs et des monteuses d’installations au gaz, des monteurs et des monteuses d’appareils de chauffage, des mécaniciens et des mécaniciennes de réfrigération et d’air conditionné et des mécaniciens et des mécaniciennes en protection incendie.

Au fur et à mesure qu’ils acquièrent de l’expérience, les plombiers et les plombières peuvent être amenés à agir à titre de mentors et de formateurs auprès des apprentis du métier. Ils peuvent également être promus à d’autres postes comme des postes d’instructeurs, d’inspecteurs, d’évaluateurs et de chargés de projet.

Sommaire des compétences essentielles

Les compétences essentielles sont les compétences nécessaires au travail, à l’apprentissage et dans la vie. Elles sont à la base de l’apprentissage de toutes les autres compétences et permettent aux gens d’évoluer avec leur emploi et de s’adapter aux changements du milieu du travail.

Grâce à des recherches approfondies, le gouvernement du Canada et d’autres organismes nationaux et internationaux ont déterminé et validé neuf compétences essentielles. Ces compétences sont mises en application sous diverses formes dans presque tous les métiers et dans la vie quotidienne.

Une série d’outils approuvés par le CCDA ont été élaborés pour aider les apprentis à suivre leur formation et à être mieux préparés pour leur carrière dans les métiers. Les outils peuvent être utilisés avec ou sans l’assistance d’une personne de métier, d’un formateur, d’un employeur, d’un enseignant ou d’un moniteur pour :

  • comprendre comment les compétences essentielles sont utilisées dans le métier;
  • déterminer les forces en matière de compétences essentielles et les aspects à améliorer;
  • améliorer les compétences essentielles et les chances de réussir un programme d’apprentissage.

Les outils sont disponibles en ligne au www.edsc.gc.ca/fra/emplois/ace/profils/index.shtml , où il est aussi possible de les commander.

Le présent document peut renfermer une description de la mise en pratique de ces compétences à l’intérieur des énoncés de compétences accompagnant chaque sous-tâche du métier. Les compétences essentielles les plus importantes pour chaque sous-tâche ont également été définies. Un aperçu des exigences pour chaque compétence essentielle tiré des profils des compétences essentielles suit.

Les plombiers et les plombières doivent avoir de bonnes compétences en lecture pour être en mesure de comprendre les procédés d’installation, les manuels de référence, les fiches de données de sécurité, le CNP et les normes et les exigences de sécurité de l’industrie lorsqu’ils doivent installer, réparer et entretenir des appareils sanitaires et des systèmes. Ils doivent également se reporter au cahier des charges et aux bons de travail lorsqu’ils planifient des travaux.

L’utilisation de documents est importante dans le travail des plombiers et des plombières. L’interprétation des schémas qui se trouvent dans le CNP afin d’assurer l’application des normes réglementaires fait partie de leur travail. Ils doivent également interpréter les schémas et les dessins d’exécution lorsqu’ils planifient l’installation des tuyauteries. Ils doivent lire les plans d’assemblage pour installer les appareils sanitaires et d’autres appareils. Ils doivent faire des croquis et des dessins pour planifier les travaux.

Les plombiers et les plombières doivent utiliser leurs compétences en rédaction pour accomplir certaines tâches, comme préparer la liste du matériel nécessaire aux travaux, remplir les bons de commande pour l’achat du matériel et tenir le journal quotidien de suivi des travaux et des rappels. Lorsque cela est nécessaire, ils doivent rédiger des rapports d’incident ou d’accident. Ils peuvent avoir à communiquer à l’écrit avec d’autres corps de métiers comme les ingénieurs et les architectes.

Les compétences en communication des plombiers et des plombières sont importantes pour communiquer avec les collègues, les apprentis, les superviseurs, les inspecteurs, les fournisseurs, les clients et les membres d’autres corps de métiers pour coordonner les travaux, résoudre des problèmes et assurer la sécurité.

Les plombiers et les plombières utilisent les systèmes métrique et impérial. Ils doivent repérer et marquer l’emplacement des raccords de tuyauterie. Ils doivent effectuer une variété de calculs, comme les calculs relatifs aux déviations, à la dénivellation des tuyaux d’évacuation, à la charge hydraulique ainsi qu’à la température et à la pression, en fonction du type de tuyauterie à installer. Ils doivent aussi calculer la quantité de matériaux et de fournitures nécessaires pour achever un projet. Ils peuvent également estimer les besoins de main-d’œuvre et préparer des propositions de prix et des factures.

Les plombiers et les plombières doivent être en mesure de cerner et de résoudre les problèmes. Ils doivent établir l’ordre de priorité des travaux et planifier et organiser leur travail selon les priorités établies. Ils doivent également déterminer la façon la plus rentable d’utiliser les matériaux et les fournitures lors de l’installation de la plomberie et des systèmes de chauffage.

Durant une journée de travail, les plombiers et les plombières doivent interagir avec plusieurs personnes, dont les collègues, les fournisseurs, les clients et les membres d’autres corps de métiers.

Les plombiers et les plombières se servent de plus en plus des ordinateurs pour obtenir de l’information sur les ressources les plus utilisées et comme mode de communication ou comme outil pour produire les rapports sur les coûts. Les ordinateurs servent également d’outil pour la conception, la planification, la recherche, l’analyse des défaillances des systèmes et les estimations.

Les changements apportés régulièrement au CNP modifient les marches à suivre et les méthodes utilisées pour concevoir et installer des tuyauteries. Les progrès technologiques entraînent également des changements quant à la conception, aux applications et aux matériaux des tuyauteries. De plus, l’accent est davantage mis sur la santé et la sécurité des travailleurs. Tous ces changements signifient que les apprentis et les compagnons sont tenus de suivre les formations appropriées et d’obtenir les certificats nécessaires.

Tendances du métier plombier/plombière

Technologie

Les progrès dans le domaine de la plomberie et des systèmes connexes exigent des plombiers et des plombières qu’ils actualisent leurs compétences ou qu’ils se spécialisent dans certains aspects du métier. Les mises à jour apportées au CNP font en sorte qu’une plus grande attention est accordée à la santé, à la sécurité, à la protection de l’environnement et à la fiabilité et à l’efficacité des installations de plomberie.

L’évolution de la technologie influence la conception des réseaux d’alimentation en eau, des réseaux d’évacuation et de ventilation (DWV), des raccords pour le gaz, des systèmes de chauffage à eau chaude et des systèmes de refroidissement. Les nouvelles technologies entraînent des changements quant à la conception des tuyauteries et créent des possibilités d’utilisation des installations de plomberie intégrées dans le domaine de la construction. Diverses technologies numériques et applications logicielles sont maintenant utilisées comme une source plus pertinente pour la communication et l’information sur les ressources comme les estimations, les rapports sur les coûts, la conception, la disposition, les diagnostics de défaillances des systèmes et les documents. L’utilisation de scanneurs pour composants enfouis, de dispositifs d’enregistrement et de systèmes de localisation GPS devient de plus en plus courante.

Environnement

Les travailleurs de l’industrie de la plomberie sont maintenant conscients de l’importance de la consommation d’énergie et de l’efficacité de l’équipement et des systèmes, ce qui entraîne une plus grande attente en ce qui concerne le respect des normes de programmes, comme le Leadership in Energy and Environmental Design (LEED) et Energy Star, de la part des propriétaires de bâtiment et des clients. Les plombiers et les plombières doivent désormais mieux connaître l’impact environnemental du métier, les nouvelles exigences de ces programmes et les particularités des chantiers qui sont d’une importance capitale pour la réalisation des projets. De nombreux bâtiments sont construits selon des normes qui exigent de nouveaux produits et systèmes, comme les systèmes de collecte des eaux de pluie, les systèmes de traitement des eaux grises, les capteurs solaires thermiques, les systèmes géothermiques, les systèmes de récupération de chaleur et les systèmes de chauffage à la biomasse.

Niveau de performance auquel s’attend l’industrie

Les tâches doivent être effectuées conformément aux normes et aux codes provinciaux et territoriaux qui s’appliquent. Toutes les normes de santé et de sécurité doivent être respectées. Le travail devrait être effectué efficacement et être de grande qualité, sans gaspillage de matériaux ou dommages causés à l’environnement. Toutes les exigences du fabricant, toutes les spécifications du client et toutes les exigences du CNP et de l’autorité compétente doivent être satisfaites.

Au niveau de performance d’un compagnon d’apprentissage, toutes les tâches doivent être exécutées avec un minimum de directives et de supervision.

Au fur et à mesure qu’un compagnon progresse dans sa carrière, il est attendu que celui-ci continue de mettre à jour ses compétences et ses connaissances pour suivre les tendances de l’industrie et promouvoir la formation continue dans son métier en agissant à titre de mentor auprès des apprentis.

Exigences linguistiques

Il est attendu que les compagnons peuvent comprendre l’anglais ou le français, qui sont les deux langues officielles du Canada, et qu’ils peuvent communiquer dans une ou l’autre de ces langues. L’anglais et le français sont les langues communes des affaires et de l’enseignement des programmes d’apprentissage.

Remerciements

Le CCDA et EDSC tiennent à exprimer leur gratitude aux gens du métier, aux entreprises, aux associations professionnelles, aux syndicats, aux ministères et organismes gouvernementaux des provinces et des territoires ainsi qu’à toute autre personne ayant participé à la production de la présente publication.

EDSC et le CCDA offrent leurs remerciements à l’Association unie des compagnons et apprentis de la plomberie et de la tuyauterie, ainsi qu’à l'Association des entrepreneurs en mécanique du Canada pour leur participation à l’élaboration de cette Norme.

Des remerciements particuliers sont adressés aux représentants ci-dessous, qui ont grandement contribué à la première ébauche de la norme et qui ont offert des conseils d’experts durant son élaboration :

  • Jarrod Brown - Nouvelle-Écosse
  • Adam Dodd - Colombie-Britannique
  • Scott Giesbrecht - Alberta
  • Michael Gordon - Ontario
  • Tim Groenendyk - Saskatchewan
  • Rick Guilbault - Manitoba
  • Tim Hayward - Terre-Neuve-et-Labrador
  • Blair Howes - Alberta
  • Mark MacAdam - Île-du-Prince-Édouard
  • Justin MacDonald - Nouveau-Brunswick
  • Andy O’Hearn - Nouveau-Brunswick
  • Richard Player - Île-du-Prince-Édouard
  • Renault Sage - Nunavut
  • Marco Silvestri - Manitoba
  • Ryan Skinner - Nouvelle-Écosse
  • Claudio Spanuolo - Ontario

La présente norme a été préparée par la Direction des partenariats en milieu de travail d’EDSC. Sa coordination, sa facilitation et sa production ont été effectuées par l’équipe responsable de l'élaboration des NPSR de la Division des métiers et de l’apprentissage et Apprentissage Nouveau Brunswick. L’Alberta, la province hôte, a également participé à l’élaboration de cette norme.

Date de modification :