Monteur/monteuse de charpentes en acier (structural/ornemental) - analyse nationale de profession

Le Conseil canadien des directeurs de l’apprentissage (CCDA) reconnaît la présente analyse de profession comme la norme nationale pour la profession de monteur ou de monteuse de charpentes en acier (structural/ornemental).

Série d'analyses de professions

Available in English under the title: Ironworker (Structural/Ornamental)

CNP: 7264

Année de désignation: 2006

Téléchargement PDF

Télécharger la version PDF (834 Ko) de ce contenu.

Guide d’auto-évaluation pour l’examen du Sceau rouge - Monteur/monteuse de charpentes en acier (structural/ornemental)

Utilisez l’outil d’auto-évaluation (PDF, 868 Ko) pour évaluer votre propre compréhension et votre expérience pour les tâches qui font parties de l’examen du Sceau rouge.

Information générale

Champ de compétence du monteur ou de la monteuse de charpentes en acier(structural/ornemental)

« Monteur/monteuse de charpentes en acier (structural/ornemental) » est le titre officiel Sceau rouge de ce métier tel qu’accepté par le CCDA. Cette analyse couvre les tâches exécutées par les monteurs et par les monteuses de charpentes en acier (structural/ornemental) dont le titre professionnel a été reconnu par certaines provinces et par certains territoires du Canada sous le nom suivant :

NL

NS

PE

NB

QC

ON

MB

SK

AB

BC

NT

YT

NU

Monteur de charpentes d’acier (Structurales et ornementales)

x

Monteur ou monteuse de charpentes métalliques (structurales et ornementales)

x

Monteur-Assembleur

x

Les monteurs et les monteuses de charpentes en acier (structural/ornemental) installent et arment des pièces d’acier, des éléments de structure préfabriqués en béton et des éléments en lamellé-collé dans des bâtiments commerciaux, industriels, institutionnels et dans de grands immeubles d’habitation ainsi que dans des tours, des ponts et des stades. Ils érigent des bâtiments industrialisés, des turbines éoliennes, des panneaux solaires et montent des éléments ornementaux comme des murs rideaux, des escaliers métalliques, des passerelles, des rampes et des portes métalliques. De plus, ils montent des échafaudages, des grues, des palans et des derricks sur le chantier. Les monteurs et les monteuses de charpentes en acier (structural/ornemental) installent aussi des convoyeurs, des machines et des systèmes automatisés de manutention. Enfin, ils participent à des tâches de démolition et de récupération touchant tous les types de construction.

Les monteurs et les monteuses de charpentes en acier (structural/ornemental) préparent le chantier en assemblant l’équipement de levage. Ils déchargent les éléments ornementaux et structuraux et organisent le matériel nécessaire en prévision du levage. Ils organisent et ordonnent le levage des pièces en y attachant des câbles et des élingues et en guidant les opérateurs et les opératrices de grues. Ils mettent en place, alignent et fixent les pièces conformément aux indications des plans, en utilisant différentes méthodes de fixation.

Les monteurs et les monteuses de charpentes en acier (structural/ornemental) travaillent généralement à l’extérieur, peu importe les conditions climatiques. Cependant, ils peuvent travailler dans des usines de fabrication. En général, ils font tous les jours le trajet domicile-lieu de travail, lequel peut se trouver dans des endroits variés comme en régions éloignées pour la construction de barrages, de ponts et d’installations d’exploitation minière ou en régions urbaines pour l’édification d’immeubles de grande hauteur et de stades. Le travail nécessite souvent un effort physique prolongé comme se tenir debout, se pencher, ramper, grimper ainsi que soulever, tirer et chercher à atteindre des objets; le travail est souvent exécuté en espaces clos, étroits ou en hauteur. Les dangers du milieu de travail comprennent les blessures dues à une chute ou à la chute d’objets. Les monteurs et les monteuses de charpentes en acier (structural/ornemental) travaillent généralement 40 heures par semaine. Toutefois, des conditions météorologiques défavorables comme la pluie, la neige ou les vents violents peuvent causer l’arrêt des travaux durant une période prolongée et les échéances ou les priorités peuvent exiger de faire des heures supplémentaires.

Les monteurs et les monteuses de charpentes en acier (structural/ornemental) doivent posséder des aptitudes mécaniques, la capacité de soulever des objets lourds et de garder l’équilibre en travaillant en hauteur dans des conditions climatiques extrêmes et variées. Ils doivent aussi posséder une connaissance approfondie des principes de levage, de gréage et de treuillage et une connaissance pratique de différentes méthodes de fixation et d’assemblage. Ils doivent posséder les compétences nécessaires à l’utilisation et à l’entretien d’une variété d’équipement et d’outils à main et mécaniques comme les clés, les leviers, les chalumeaux et l’équipement de soudage et l’équipement de mise à niveau. De plus, ils utilisent les tableaux de charge et doivent posséder la capacité d’estimer et d’adapter les charges à la capacité des grues.

Compte tenu de la nature des travaux, la sécurité au travail est un des principaux soucis du monteur ou de la monteuse de charpentes en acier (structural/ornemental); ils doivent donc se familiariser de façon rigoureuse avec les sections applicables des normes locales, provinciales et fédérales de sécurité, et du bâtiment.

Les monteurs et les monteuses de charpentes en acier (structural/ornemental) travaillent généralement en équipe; la coopération est donc un élément important de la profession, particulièrement pour soulever de lourdes pièces et les mettre en place très haut au-dessus du sol.

Les monteurs et les monteuses de charpentes en acier (structural/ornemental) communiquent et travaillent en collaboration avec de nombreux corps de métiers de la construction comme les monteurs de charpentes en acier (barres d’armature), les opérateurs de grues, les soudeurs, les charpentiers, les monteurs de charpentes métalliques, les mécaniciens industriels (de chantier), les ouvriers et les vitriers.

Observations sur le métier

Le design de l’équipement et les matériaux de construction sont continuellement influencés par la technologie. Ces innovations requièrent constamment d’élaborer de nouvelles méthodes et techniques qui sont régies par des normes élevées en matière de fabrication, de montage et d’installation de composants structuraux et ornementaux. Se tenir au courant de ces changements présente un défi quotidien pour les gens du métier.

Compte tenu de sa nature, le travail du monteur ou de la monteuse de charpentes en acier (structural/ornemental), implique des dangers inhérents au métier. De bonnes pratiques en matière de sécurité et la capacité d’analyser les risques que présente le métier contribuent à contrôler et à éliminer ces dangers. Cependant, les erreurs de jugement ou de pratique peuvent être coûteuses tant sur le plan des blessures que des dommages à l’équipement et aux matériaux. En tout temps, les travailleurs et les travailleuses doivent faire preuve de vigilance en ce qui a trait à l’application des mesures de sécurité et à la prévention des accidents.

L’équipement comme la protection contre les chutes, les plateformes aériennes élévatrices, les appareils respiratoires et l’équipement d’extraction de la fumée fait maintenant partie intégrante des chantiers et des lieux de travail.

Les monteurs et les monteuses de charpentes en acier (structural/ornemental) sont davantage appelés à consigner et à tenir à jour les dossiers afin de respecter des lois et des règlements plus sévères. Les produits finis qui se retrouvent dans le secteur industriel ou dans d’autres secteurs doivent être adéquatement installés, inspectés et consignés. Il en résulte de plus grandes responsabilités pour les superviseurs et les superviseures, le personnel du contrôle de la qualité et les personnes qui procèdent à l’installation et à l’assemblage des composants. La grande variété d’équipement et de méthodes demande au monteur ou à la monteuse de charpentes en acier (structural/ornemental) d’être plus avertis que jamais et de posséder une bonne capacité d’adaptation.

Remerciements

Le CCDA et EDSC tiennent à exprimer leur gratitude aux gens du métier, aux entreprises, aux associations professionnelles, aux syndicats, aux ministères et aux organismes gouvernementaux des provinces et des territoires ainsi qu’à toute autre personne ayant participé à la production de la présente publication.

Le CCDA et EDSC désirent particulièrement exprimer leur reconnaissance aux personnes du métier de partout au Canada qui ont participé à l’élaboration de cette ANP :

Cette présente version 2015 de l’ANP a été révisée, mise à jour et validée par des représentants de l’industrie de partout au Canada afin d’assurer qu’elle représente toujours les compétences et les connaissances requises pour exercer la profession. La coordination, la facilitation et la production de l’analyse ont été effectuées par l’équipe responsable de l'élaboration des ANP de la Division des métiers et de l’apprentissage d’EDSC. Alberta, la province hôte, a également participé à la mise à jour de cette ANP.

Les commentaires et les questions au sujet de cette publication peuvent être transmis à :

Division des métiers et de l’apprentissage
Direction de l’intégration au marché du travail
Emploi et Développement social Canada
140, promenade du Portage, Phase IV, 6e étage
Gatineau (Québec) K1A 0J9
Courriel : redseal-sceaurouge@hrsdc-rhdcc.gc.ca

Date de modification :