Monteur/monteuse d'installations au gaz (classe A) - Guide du programme interprovincial

Le Conseil canadien des directeurs de l’apprentissage (CCDA) reconnaît le présent Guide du programme interprovincial (GPI) comme le programme d’études national pour la profession de monteur/monteuse d’installations au gaz (classe A).

Guide du programme interprovincial

Available in English under the title: Gasfitter - Class A

CNP : 7253

Année de désignation : 2012

Téléchargement PDF

Télécharger la version PDF (612 Ko) de ce contenu.

Guide de l'utilisateur du GPI

Le guide de l'utilisateur du GPI inclu un survol du GPI et des profils des compétences essentielles.

Introduction

Les provinces et les territoires reconnaissent depuis longtemps l’avantage de mettre en commun leurs ressources pour formuler et tenir à jour les normes sur la formation des apprentis. Le Programme des normes interprovinciales Sceau rouge est un bon exemple de cette pratique. Il est essentiel pour l’établissement des normes de concevoir des systèmes et des programmes de formation adéquats, débouchant sur une reconnaissance des gens de métier fondée sur ces normes. Alors que, au Canada, la reconnaissance professionnelle relève des administrateurs des programmes d’apprentissage, la mise au point et la prestation de la formation technique sont du ressort des provinces et des territoires.

C’est en 1999, dans les provinces de l’Atlantique, que s’est amorcé le travail de mise sur pied d’une formation commune pour les programmes d’apprentissage. À ce jour, 22 normes de formation ont été produites dans le cadre du projet Atlantic Standards Partnership (ASP) afin d’aider les responsables des programmes et les instructeurs dans la prestation des programmes de formation technique. De son côté, le CCDA a entrepris de créer des GPI nationaux pour les métiers de chaudronnier/chaudronnière, de charpentier/charpentière et de mécanicien/mécanicienne en protection-incendie. Lors d’une séance de planification stratégique en janvier 2005, le CCDA a convenu que l’établissement de normes communes de formation était l’un des moyens clés d’instaurer un système d’apprentissage plus cohérent.

Profitant de l’appui d’Emploi et Développement social Canada (EDSC), plusieurs provinces et territoires se sont associés pour tirer parti des processus que l’ASP et le CCDA ont entrepris afin de produire des GPI de portée nationale. Ce partenariat permettra de réaliser des économies de temps et de ressources et de promouvoir l’uniformité en ce qui a trait à la formation et à la mobilité des apprentis.

Remerciements

Le CCDA et le Comité chargé des GPI tiennent à souligner la contribution des personnes des secteurs de l’industrie et de l’enseignement suivantes qui ont participé à la préparation de ce document.

  • Brent Mills - Manitoba
  • Brian Sweet - Colombie-Britannique
  • Dave McCutcheon - Manitoba
  • David Corkum - Nouvelle-Écosse
  • J.Ward Hinch - Manitoba
  • Jason Dupuis - Colombie-Britannique
  • John Gordon - Colombie-Britannique
  • Kelly Simms - Saskatchewan
  • Lloyd Craig - Nouveau-Brunswick
  • Michael Pizzolato - Colombie-Britannique
  • Michel LeBlanc - Nouveau-Brunswick
  • Ryan Pfeiffer - Saskatchewan
  • Ryan Urquhart - Nouvelle-Écosse

À ces personnes s’ajoutent des représentants des gouvernements fédéral, provincial et territorial, incluant la Manitoba, la province hôte.

Puisque le présent GPI sera modifié de façon périodique, vous pouvez envoyer vos commentaires ou vos suggestions à :

Division des métiers et de l’apprentissage
Direction de l’intégration au marché du travail
Emploi et Développement social Canada
140, Promenade du Portage, Portage IV, 6e étage
Gatineau, Québec K1A 0J9
Courriel : redseal-sceaurouge@hrsdc-rhdcc.gc.ca

Glossaire des termes employés dans le GPI

Les définitions qui suivent sont présentées dans le but d’expliciter leur usage dans les GPI.

APPLICATION
Usage qu’on fait d’une chose ou le contexte dans lequel est utilisée cette chose.
BUT
Raison pour laquelle quelque chose existe ou pour laquelle on fait, fabrique ou utilise quelque chose.
CARACTÉRISTIQUE
Détail qui permet de reconnaître, de distinguer ou de décrire, qui constitue un élément distinctif reconnaissable.
COMPOSANT
Élément, unité ou segment qui peut être ajouté à un système ou enlevé de celui-ci.
DÉCRIRE
Représenter quelque chose oralement, expliquer en détail.
DÉFINIR
Énoncer la signification (d’un mot, d’une phrase, etc.).
DÉMONTRER
Montrer ou expliquer verbalement, par écrit ou par application pratique.
DIAGNOSTIC DES PANNES
Procédure systématique afin de trouver un problème ou une défectuosité et sa cause.
DIAGNOSTIQUER
Analyser ou repérer un problème ou une défaillance.
ESSAI
v. (mettre à l’essai) soumettre quelque chose à une procédure pour voir si elle répond aux exigences d’efficacité, de valeur, de fonctionnement ou autre exigence.
n. Moyen utilisé pour évaluer les caractéristiques et les propriétés d’une chose ou pour dire si elle fonctionne correctement.
EXPLIQUER
Faire comprendre nettement, illustrer, rationaliser quelque chose.
FAIRE L’ENTRETIEN
Maintenir le matériel en bon état de fonctionnement.
FAIRE FONCTIONNER
Actionner ou guider le fonctionnement d’un objet.
INTERPRÉTER
Donner un sens, une explication à une observation, à un graphique, à un tableau, à un diagramme ou à un document écrit.
MÉTHODE
Façon de faire, régie par une procédure.
NOMMER / RECONNAÎTRE
Désigner ou énumérer des objectifs ou des types.
PROCÉDURE
Série d’étapes à respecter pour en arriver à un résultat.
RÉGLER/RÉGLAGE
Mettre le matériel en bon état de fonctionnement, le mettre au point, le placer dans la bonne position.
SERVICE
Vérification et remplacement périodique de composants usés ou détériorés. Activité ou fonction d’affaire offertent à un client ou une cliente dans le cadre d’une profession (p. ex., une coupe de cheveu).
TECHNIQUE
Dans le cadre d’une procédure, manière selon laquelle des compétences techniques sont mises en application.
Date de modification :