Jointoyeur/jointoyeuse et plâtrier/plâtrière – analyse nationale de profession

Le Conseil canadien des directeurs de l’apprentissage (CCDA) reconnaît la présente analyse nationale de profession (ANP) comme la norme nationale pour la profession de jointoyeur/jointoyeuse et plâtrier/plâtrière.

Série d'analyses de professions

Available in English under the title: Drywall Finisher and Plasterer

CNP : 7284

Année de désignation : 2012

Téléchargement PDF

Télécharger la version PDF (1,106 Ko) de ce contenu.

Guide d’auto-évaluation pour l’examen du Sceau rouge - Jointoyeur/jointoyeuse et plâtrier/plâtrière

Utilisez l’outil d’auto-évaluation (PDF, 830 Ko) pour évaluer votre propre compréhension et votre expérience pour les tâches qui font parties de l’examen du Sceau rouge.

Information générale

Champ de compétence

« Jointoyeur/jointoyeuse et plâtrier/plâtrière » est le titre officiel du Sceau rouge de ce métier, approuvé par le CCDA. Cette analyse couvre les tâches exécutées par les jointoyeurs, les jointoyeuses, les plâtriers et les plâtrières, dont le titre professionnel a été reconnu par certaines provinces et par certains territoires du Canada sous les noms suivants :

NL

NS

PE

NB

QC

ON

MB

SK

AB

BC

NT

YT

NU

Jointoyeur/jointoyeuse et plâtrier/plâtrière

x

Plâtrier/plâtrière

x

Les jointoyeurs, les jointoyeuses, les plâtriers et les plâtrières, enduisent la surface, font le rubanage et effectuent la finition des panneaux muraux (cloisons sèches); et ils appliquent du plâtre et d’autres matériaux semblables sur des murs et des plafonds intérieurs et extérieurs, en font l’entretien et les remettent en état. Ils effectuent aussi ces travaux sur des divisions d’immeubles afin de les décorer, de les insonoriser et de les rendre résistantes au feu. Ils inspectent et préparent la surface. Ils appliquent du ruban pare-feu afin de rendre les murs résistants au feu et au gaz et pour éviter les courants d’air. Ils installent les coins de métal pour protéger les coins, ils remplissent les joints et les imperfections, ils mélangent et appliquent le composé et ils poncent afin de créer des surfaces lisses. Ils appliquent des finis texturés sur le béton et sur les murs et plafonds apprêtés. Ils appliquent des couches de plâtre aux matériaux des fondations comme le béton et le treillis métallique. Ils installent, réparent et remettent en état les moulures et les ornements.

Les jointoyeurs, les jointoyeuses, les plâtriers et les plâtrières travaillent dans l’industrie de la construction, principalement dans les secteurs institutionnel, commercial et résidentiel, mais moins dans le secteur industriel. Ils peuvent être embauchés par des entrepreneurs en plâtrage, en installation de cloisons sèches et en lattage, ou ils peuvent être travailleurs autonomes.  

Les jointoyeurs, les jointoyeuses, les plâtriers et les plâtrières utilisent une grande variété d’outils à main et mécaniques, de même que des outils à tracer et à mesurer. Ils mélangent des composés et des produits à prise rapide à l’aide de mélangeurs électriques. Ils peuvent aussi appliquer du ruban à joint à l’aide des outils automatiques ou des outils à main comme les boucliers à mortier, les truelles et les couteaux à ruban. Ils effectuent la texturation des murs et des plafonds avec des compresseurs. Ils utilisent des outils de mesure comme des lasers, des cordeaux traceurs et des niveaux afin d’établir la position des moulures et des ornements sur les murs et plafonds. Les jointoyeurs, les jointoyeuses, les plâtriers et les plâtrières utilisent de l’équipement d’accès comme des échafaudages, des échelles et des plates-formes élévatrices à ciseaux pour atteindre les endroits difficiles d’accès.

Les jointoyeurs, les jointoyeuses, les plâtriers et les plâtrières peuvent pratiquer tous les aspects du métier, ou ils peuvent se spécialiser. Plusieurs travaillent dans les chantiers des immeubles nouveaux, tandis que d’autres effectuent des réparations ou des rénovations dans des immeubles plus âgés. Ils travaillent souvent en hauteur, dans des endroits bruyants et poussiéreux, aux côtés de travailleurs d’autres métiers.    
 
Les principaux attributs nécessaires à la pratique de ce métier comprennent l’endurance physique, la souplesse et la force, puisque le travail requiert de se tenir debout, de se plier et de soulever des objets. Il faut aussi faire preuve de dextérité, de coordination oculo-manuelle, d’une vision et d’une perception spatiale adéquates. Des habiletés à estimer et à calculer des dimensions, ainsi que des aptitudes artistiques sont des atouts en restauration. Il est également important pour ces gens de métier d’avoir un grand souci du détail et de bonnes compétences en résolution de problèmes et en planification.

Cette analyse reconnaît les similarités ou les chevauchements parmi les tâches des briqueteurs-maçons et des briqueteuses-maçonnes; des peintres, des décorateurs et des décoratrices; des latteurs et des latteuses (spécialistes de systèmes intérieurs); des finisseurs et des finisseuses de béton; et des charpentiers et des charpentières.

Les jointoyeurs, les jointoyeuses, les plâtriers et les plâtrières qui ont de l’expérience peuvent obtenir des postes de supervision ou encore des postes dans des domaines connexes comme la gestion de construction, l’instruction et l’inspection. 

Observations sur le métier

De nouveaux styles de moulures de coins de métal sont maintenant disponibles, comme les systèmes de finition activés par l’eau, qui utilisent moins de composés de remplissage et qui sont plus rapides à installer. Les toiles de réparation autocollantes sont utilisées pour réparer les panneaux muraux. Le ruban pare-feu autoadhésif et les composés de contrôle-poussière et résistants à la moisissure ont aussi été introduits sur le marché. Les produits avec apprêt pour l’application de finis texturés sont utilisés dans certaines provinces et certains territoires. Les fabricants créent des palettes améliorées afin de réduire la quantité d’air lors du mélange des matériaux. De plus en plus d’institutions publiques exigent un fini de niveau 5.

Les normes de sécurité et l’exécution des mesures de sécurité sur le lieu de travail sont devenues plus strictes. Les employeurs sont plus responsables de la santé, de la sécurité et de la formation des employés. Les employés sont, quant à eux, sensibilisés aux politiques et aux pratiques des entreprises par rapport à la sécurité.

Les employeurs et le personnel sont plus responsables en matière d’environnement. Plusieurs projets respectent désormais le Leadership in Energy and Environmental Design (LEED). Il y a une hausse en ce qui a trait à l’utilisation des produits écologiques.

Remerciements

Le CCDA et EDSC tiennent à exprimer leur gratitude aux gens du métier, aux entreprises, aux associations professionnelles, aux syndicats, aux ministères et organismes gouvernementaux des provinces et des territoires ainsi qu’à toute autre personne ayant participé à la production de la présente publication.

Le CCDA et EDSC désirent particulièrement exprimer leur reconnaissance aux gens du métier suivants :

  • Doug Bath - Terre-Neuve-et-Labrador
  • Léo Dufour - Manitoba
  • Yves Lajoie - Nouveau-Brunswick
  • David MacQueen - Nouvelle-Écosse
  • Martin Maragno - Ontario
  • Angelbert Plourde - Nouveau-Brunswick
  • Raymond Schaller - Nouvelle-Écosse
  • Sharon Smith - Ontario
  • Nelson Stroud - Terre-Neuve-et-Labrador

La présente analyse a été préparée par la Direction de l’intégration au marché du travail d’EDSC. La coordination, la facilitation et la production de l’analyse ont été effectuées par l’équipe responsable de l’élaboration des ANP de la Division des métiers et de l’apprentissage. L’Ontario, la province hôte, a également participé à l’élaboration de cette ANP.

Les commentaires et les questions au sujet de cette publication peuvent être transmis à :

Division des métiers et de l’apprentissage
Direction de l’intégration au marché du travail
Emploi et Développement social Canada
140, promenade du Portage, Portage IV, 6e étage
Gatineau (Québec)  K1A 0J9
Courriel : redseal-sceaurouge@hrsdc-rhdcc.gc.ca

Date de modification :