Renseignements sur la Norme professionnelle du Sceau rouge (NPSR)

La NPSR comprend plusieurs nouvelles caractéristiques qui ne figuraient pas dans les analyses nationales de professions (ANP). Par exemple, les critères de performance et les éléments observables aident à mieux définir les compétences nécessaires pour exercer un métier. La description de résultats d’apprentissage et d’objectifs d’apprentissage pour acquérir les connaissances dans le métier est également une nouvelle caractéristique comprise dans la NPSR. Ces ajouts aideront les employeurs à former les apprentis en cours d’emploi et les fournisseurs de formation en apprentissage à élaborer leurs programmes de formation technique.

Les nouveaux éléments rassemblés durant l’élaboration de la NPSR peuvent également être utilisés pour créer différents produits adaptés pour divers utilisateurs. Ces produits peuvent être à des fins d’information, de formation ou d’évaluation :

  • Profil du métier;
  • Plan du programme de formation;
  • Carnet d'apprentissage;
  • Guide de formation en cours d'emploi;
  • Affiche des compétences essentielles;
  • Formulaire d’attestation de l'expérience de travail dans le métier;
  • Guide de préparation à l’examen du Sceau rouge.

Structure de la NPSR

La NPSR est organisée en catégories comme suit :

  • Activité principale : plus grande division dans la NPSR composée d‘un ensemble distinct d’activités effectuées dans le métier.
  • Tâches : actions particulières décrivant les activités comprises dans une activité principale.
  • Sous-tâches : actions particulières décrivant les activités comprises dans une tâche.
  • Compétences :
    • Critères de performance : description des activités effectuées durant l’exécution d’une sous-tâche.
    • Élément observable : confirmation que les activités comprises dans une sous-tâche sont conformes au niveau de performance attendu d’un compagnon.
  • Connaissances :
    • Résultats d’apprentissage : notions qui devraient être apprises relativement à une sous-tâche au cours de la formation technique ou en classe.
    • Objectifs d’apprentissage : sujets qui doivent être couverts durant la formation technique ou en classe pour atteindre les résultats d’apprentissage de la sous-tâche.
  • Champs d’application : éléments qui apportent une description plus approfondie d’un terme employé dans les sections « Critères de performance », « Éléments observables », « Résultats d’apprentissage » ou « Objectifs d’apprentissage ».

La NPSR contient également les renseignements suivants :

  • Description du métier : vue d’ensemble des tâches, du milieu de travail, des exigences des tâches, des métiers semblables et de l’avancement professionnel.
  • Sommaire des compétences essentielles : aperçu de la façon dont chacune des neuf compétences essentielles est mise en pratique dans ce métier.
  • Tendances dans le métier : certaines tendances que l'industrie a déterminées comme étant les plus importantes pour les travailleurs dans ce métier.
  • Exigences linguistiques : description des exigences linguistiques pour travailler et étudier dans ce domaine au Canada.
  • Niveau de performance auquel s’attend l’industrie : description générale des attentes relatives à l’exécution d’une tâche, y compris l’information sur les codes, les normes et les règlements particuliers qui doivent être respectés.
  • Diagramme à secteurs : graphique illustrant le pourcentage du nombre total de questions attribuées aux activités principales à l’échelle nationale.
  • Tableau des tâches et pondération des examens : tableau exposant les activités principales, les tâches et les sous-tâches reliées à la présente norme et leur pondération respective de l’examen.

La NPSR contient aussi ces appendices :

  • Acronymes : liste des acronymes utilisés dans la norme et leur signification.
  • Outils et équipement : liste non exhaustive des outils et de l’équipement utilisés dans le métier.
  • Glossaire : définitions ou explications de certains termes techniques utilisés dans la NPSR.

Élaboration et validation des NPSR

Élaboration d’une NPSR

Un comité d'experts de métier dirigé par une équipe de facilitateurs élabore l’ébauche de la NPSR. Cette ébauche comprend la décomposition de toutes les tâches accomplies dans le métier ainsi que la description des connaissances et des compétences clés requises pour que les gens du métier soient considérés comme compétents.

Révision de l'ébauche d’une NPSR

L‘ébauche de la NPSR et sa version traduite sont révisées par des intervenants de l’industrie. Cette révision est organisée par les autorités provinciales et territoriales en matière d’apprentissage et des organisations nationales d’intervenants. Les recommandations reçues sont ensuite évaluées, puis incorporées dans la NPSR.

Validation et pondération d’une NPSR

Les intervenants de l’industrie de chaque province et de chaque territoire doivent valider et pondérer les activités effectuées dans le métier décrites dans la NPSR. Pour ce faire, les autorités en matière d’apprentissage des provinces et des territoires participants consultent des représentants de l'industrie pour indiquer si une activité est effectuée ou non dans la province ou le territoire participant (validation). Si oui, les intervenants décident de l’importance à accorder, en pourcentage, à l’activité pour obtenir une reconnaissance professionnelle (pondération).

Les résultats de cet exercice sont soumis à l'équipe responsable de l'élaboration des NPSR, qui examine les données et qui les intègre dans le document. La NPSR contient les résultats de la validation par chaque province et par chaque territoire ainsi que les moyennes nationales résultant de la pondération. Ces moyennes nationales sont utilisées pour l’élaboration des examens interprovinciaux du Sceau rouge pour un métier donné.

La validation d’une NPSR sert à désigner les sous-tâches du métier qui sont communes dans tout le Canada. Lorsqu’une sous-tâche est exécutée dans au moins 70 % des provinces et des territoires qui participent à l‘élaboration de l’ANP, elle est considérée comme une sous-tâche commune. Les examens interprovinciaux du Sceau rouge sont fondés sur les sous-tâches communes désignées durant le processus de validation de la NPSR.

Définitions relatives à la validation et à la ponderation

OUI : sous-tâche qu’exécutent les gens du métier qualifiés dans une province ou un territoire en particulier.
NON : sous-tâche que n’exécutent pas les gens du métier qualifiés dans une province ou un territoire en particulier.
NV : NPSR non validée par une province ou un territoire.
ND : métier non désigné dans une province ou un territoire.
PAS COMMUN(E) : sous-tâche, tâche ou activité principale qui sont exécutées dans moins de 70 % des provinces et des territoires et qui ne seront pas évaluées dans l'examen interprovincial du Sceau rouge pour un métier donné.
MOYENNE NATIONALE (%) : pourcentage de questions de l'examen interprovincial du Sceau rouge pour le métier qui porteront sur chaque activité principale et chaque tâche.

Date de modification :