Renseignements sur l’analyse nationale de profession (ANP)

Structure de l'analyse

Pour faciliter la compréhension de la profession, le travail effectué par les gens de métier est divisé comme suit :

  • Blocs : divisions principales de l’analyse axées sur des catégories d’éléments ou d’activités particulières et pertinentes à la profession
  • Tâches : série d’activités pertinentes à un bloc
  • Sous-tâches : série d’activités particulières qui représentent toutes les fonctions d’une tâche
  • Compétences clés : série d’activités qu’une personne doit être en mesure d’effectuer afin d’être jugée « compétente » dans son métier

L’analyse offre aussi les renseignements suivants :

  • Sécurité : reconnaissance de l’importance des attitudes et des pratiques de travail vigilantes en matière de sécurité pour qu’un milieu de travail soit sain, sécuritaire et sans accident
  • Champs de compétences du métier : survol des principales activités du métier, du milieu de travail, des possibilités d’emploi, des dangers propres au métier, des caractéristiques clés des travailleurs du métier, et recoupement avec d’autres métiers ou domaines de spécialisation
  • Observations sur le métier : survol des tendances du métier relativement aux technologies changeantes, aux techniques de travail, aux produits et aux matériaux
  • Compétences essentielles : résumé des neuf compétences essentielles tirées du profil de compétences essentielles (lecture, utilisation de documents, rédaction, communication orale, calcul, capacité de raisonnement, travail d’équipe, informatique et formation continue)
  • Tendances : tendances précises ayant une incidence sur le travail relativement à chacun des blocs de l’ANP
  • Matériel connexe : liste de produits, d’articles, de matériaux et d’autres éléments associés à un bloc
  • Outils et équipement : types d’outils et d’équipement nécessaires pour mener à bien les tâches d’un bloc; une liste des outils et de l’équipement figure dans l’appendice A
  • Contexte : information visant à clarifier l’intention qui motive chacune des tâches
  • Connaissances requises : connaissances théoriques et pratiques qu’une personne doit acquérir pour exécuter adéquatement la tâche

Chaque ANP contient les appendices suivantes :

  • Outils et matériel : liste d’outils et d’équipement utilisés dans le métier
  • Glossaire : définition ou explication de certains termes techniques utilisés dans l’analyse
  • Acronymes : liste des acronymes utilisés dans l’analyse et leur nom complet
  • Pondération des blocs et des tâches : pourcentages assignés aux blocs et aux tâches par chaque province et par chaque territoire, et moyennes nationales de ces pourcentages; ces moyennes nationales déterminent le nombre de questions de l’examen interprovincial qui portent sur chaque bloc et sur chaque tâche
  • Diagramme à secteurs : graphique illustrant le pourcentage du nombre total de questions par bloc à l’examen (selon les moyennes nationales)
  • Tableau des tâches de la profession : tableau sommaire des blocs, des tâches et des sous-tâches de l’analyse

Élaboration et validation de l'analyse

Élaboration de l'analyse

L'ébauche de l'analyse est élaborée par un comité d'expertes et d'experts du métier mené par une équipe de facilitateurs d'EDSC. Elle décompose et décrit toutes les tâches accomplies dans la profession, et énonce les connaissances et les compétences clés requises des personnes du métier pour qu’elles soient considérées comme compétentes.

Révision de l'ébauche

L'équipe responsable de l'élaboration des ANP envoie par la suite une ébauche de l'analyse et sa traduction aux provinces et aux territoires afin que le contenu et la structure des documents soient révisés. Les recommandations sont ensuite évaluées, puis incorporées dans l'analyse.

Validation et pondération

L'analyse est envoyée aux provinces et aux territoires pour validation et pondération des tâches et des sous‑tâches cernées dans l’ANP. Pour ce faire, chaque province participante et chaque territoire participant consultent des représentants de l'industrie qui confirment si, oui ou non, les tâches et les sous‑tâches sont effectuées dans leur territoire de compétence (validation). Si oui, ces représentants décident de l’importance à accorder pour les besoins de la reconnaissance professionnelle (pondération). Ils examinent les blocs, les tâches et les sous-tâches de l'analyse comme suit :

Blocs : Chaque province et chaque territoire déterminent le pourcentage de questions qui devraient porter sur chaque bloc dans un examen couvrant tout le métier.

Tâches : Chaque province et chaque territoire déterminent le pourcentage de questions qui devraient porter sur chaque tâche d'un bloc.

Sous-tâches : Chaque province et chaque territoire indiquent par un OUI ou un NON si chacune des sous-tâches est effectuée par les travailleuses et par les travailleurs qualifiés du métier dans sa province ou dans son territoire.

Les résultats de cet exercice sont soumis à l'équipe responsable de l'élaboration des ANP qui examine les données et qui les intègre dans le document. L'ANP fournit les résultats de la validation de chaque province et de chaque territoire ainsi que les moyennes nationales résultant de la pondération. Ces moyennes nationales sont utilisées pour la conception des examens du Sceau rouge du métier.

La validation de l'ANP vise également à désigner les sous-tâches du métier faisant partie d'un tronc commun pour tout le Canada. Lorsque la sous-tâche est exécutée dans au moins 70 % des provinces et des territoires qui participent à l'analyse, elle est considérée comme une sous-tâche commune. Les examens interprovinciaux Sceau rouge sont élaborés à partir des sous-tâches communes définies lors de la validation de l'analyse.

Définitions relatives à la validation et à la pondération

OUI : sous-tâche exécutée par les gens du métier qualifiés dans la province ou dans le territoire

NON : sous-tâche qui n'est pas exécutée par les gens du métier qualifiés dans la province ou dans le territoire

NV : analyse Non Validée par la province ou par le territoire

ND : métier Non Désigné par la province ou par le territoire

PAS COMMUN(E) (PC) : sous-tâche, tâche ou bloc qui sont exécutés dans moins de 70 % des provinces et des territoires et qui ne seront pas évalués dans l'examen interprovincial du Sceau rouge pour le métier

MOYENNES NATIONALES % : pourcentages de questions de l'examen interprovincial du Sceau rouge du métier qui porteront sur chaque bloc et chaque tâche

Symboles des provinces et des territoires

Veuillez noter que pour les abréviations des provinces et des territoires on utilise la norme de Postes Canada.

AB - Alberta

BC - Colombie-Britannique

PE - Île-du-Prince-Édouard

MB - Manitoba

NB - Nouveau-Brunswick

NS - Nouvelle-Écosse

NT - Nunavut

ON - Ontario

QC - Québec

SK - Saskatchewan

NL - Terre-Neuve-et-Labrador

NT - Territoires du Nord-Ouest

YT - Yukon

Date de modification :